« Grâce à mon employeur qui m’a viré, je suis devenu milliardaire »

Wallace E. Johnson ne s’imaginait pas devenir un jour fondateur et propriétaire de l’une des plus grandes chaînes d’hôtels dans le monde, ni devenir milliardaire alors qu’il travaillait dans une simple menuiserie aux états unis.
Il était menuisier au début, et avait une bonne connaissance en menuiserie. Son employeur qui confrontait des problèmes financiers à l’époque, se devait de licencier quelques employés, et le choix tomba sur Johnson.
Suite à son licenciement, Johnson n’avait aucune source d’argent, et était en difficulté énorme. Il tenta alors le tout pour le tout. Il mit son domicile en hypothèque et investit ses ressources dans la construction de bâtiments, domaine dans lequel il devint célèbre peu de temps après les ventes de ses constructions, qui lui permirent de récupérer son domicile d’abord, et de devenir l’expert tant espéré en constructions particulières ensuite.
Après des années de travail dans le domaine des constructions particulières, Johnson réalisa d’énormes bénéfices, et décida de fonder son premier hôtel, qui fut le lancement de la chaîne « Holiday Inn » dans les états unis et dans le monde entier.
Il a même dit un jour : « si je savais où mon ancien employeur vivait, celui qui m’avait viré de son atelier quand j’avais 40 ans, j’irais lui présenter des fleurs et le remercier de m’avoir viré ; c’est grâce à lui que j’ai entamé le chemin de la richesse. »
Wallace E. Johnson est mort à l’âge de 86 ans. A la moitié de son âge, il s’était déjà aventuré dans le monde des richards, quand son employeur le vira de son travail, pour le mettre sur le vrai chemin du succès.

 

Il y a un article important

click ici

Share This Post

Post Comment