Science de l'énergie 

Pratique de la méditation


Partie 2 : La méditation

pratique de la meditation


1/ Asseyez-vous sur le coussin ou la chaise et gardez votre dos bien droit


Le fait de garder votre dos bien droit vous permet de vous concentrer sur votre respiration lors de l’inspiration et de l’expiration. Si vous êtes assis sur une chaise ayant un dos, essayez de ne pas vous y adosser et de garder une posture bien droite autant que possible.
Gardez vos jambes dans n’importe quelle position que vous trouvez confortable, vous pouvez les allonger devant vous ou les croiser en dessous de vous si vous êtes assis sur un coussin; le plus important est de maintenir une position bien droite.


2/ Ne soyez pas perturbé par ce que vous devez faire de vos mains


Vous voyez souvent les gens dans les films ou les séries télévisées mettre leurs mains sur leurs genoux d’une façon particulière. Néanmoins, si vous ne trouvez pas cette position confortable, ne soyez pas inquiet, vous pouvez les allonger devant vous sur vos jambes, les mettre sur les côtés ou les mettre dans toute autre position que vous trouvez confortable. L’essentiel est de rester concentré sur vous-même.


3/ Baissez légèrement votre menton comme pour regarder vers le bas


Il n’est pas important d’ouvrir ou de fermer les yeux, même si la plupart des gens préfèrent garder les yeux fermés pour ne pas être perturbés par le visuel tout autour d’eux ; dans tous les cas, maintenir cette position de votre menton vous permet d’élargir votre poitrine et de faciliter la respiration.


4/ Régler votre alarme


Quand vous choisissez la position la plus confortable pour vous et que vous êtes prêt à démarrer votre séance de méditation, réglez votre alarme sur la période que vous voulez consacrer à cette séance. Ne vous mettez pas la pression pour arriver à faire des séance de une heure dès les premières fois, commencez par des séances courtes de 3 à 5 minutes puis augmentez la durée pour arriver progressivement à 30 minutes ou plus.


5/ Gardez votre bouche fermée lors de la respiration


Lors de la méditation, vous devez inspirer et expirer par votre nez, vous devez vous assurer en même temps que les muscles de votre mâchoire sont détendus et que vous n’êtes pas entrain de faire de la pression sur eux par vos dents et ce, même si votre bouche est fermée. L’essentiel est d’être certain que vous êtes complètement détendu.


6/ Concentrez-vous sur vous-même


Le fondement de la méditation est la concentration sur soi d’une façon correcte. Au lieu de mettre toute votre énergie à éviter de réfléchir aux choses quotidiennes qui peuvent vous tracasser ou vous perturber, vous pouvez vous concentrer sur un seul élément positif qui est votre respiration. Concentrez-vous sur l’inspiration et l’expiration et vous remarquerez, qu’inconsciemment, votre respiration vous aide à ignorer les autres idées négatives.
Concentrez-vous sur votre façon de respirer confortablement, certaines personnes préfèrent se concentrer sur la façon d’élargir et de comprimer leurs poumons, d’autres préfèrent se concentrer sur la fait que l’air passe à travers le nez.
Vous pouvez uniquement vous concentrer sur le bruit de votre respiration, l’essentiel est d’arriver à un état mental ou seule la réflexion sur une seule façon de respirer importe.


7/ Remarquez votre respiration mais ne l’analyser pas


Le but de remarquer votre respiration est d’être prêt à chaque respiration et non pas d’être capable de décrire la façon avec laquelle vous respirer. Ne vous fatiguer pas à essayer de vous rappeler de votre sensation lors de la méditation ou de réfléchir sur votre capacité à décrire l’expérience plus tard. Essayez de tenter l’expérience à chaque respiration. Lorsque vous terminez l’inspiration et l’expiration, essayer de vivre l’expérience pour la prochaine respiration ; ne réfléchissez pas sur votre respiration avec votre cerveau mais plutôt avec vos sensations.


8/ Soyez de nouveau attentif à votre respiration si vous avez perdu votre concentration


Même si vous avez une grande expérience dans la méditation, vous pouvez de temps à autre perdre votre concentration. Vous allez vous mettre à réfléchir sur votre travail, vos factures et les différentes tâches que vous devez effectuer. Lorsque vous remarquez que vous êtes distrait par ces idées, ne paniquez pas et essayer de vous calmer une autre fois et d’ignorer le monde extérieur. Regagner votre concentration sur vous-même et votre corps pour chasser ces idées perturbantes loin de vous.
Il peut être plus facile pour vous de vous concentrer sur l’inspiration et non l’expiration, rappelez-vous de cette information et remarquez si vous êtes entrain de la faire, essayez de vous concentrer d’une manière particulière sur les sensations procurées par vos respirations qui quittent votre corps.
Si vous avez perdu votre concentration et que vous ne pouvez pas la regagner, vous pouvez essayer de compter vos respirations.


9/ Ne soyez pas dur avec vous-même


Il peut être difficile pour vous de garder votre concentration sur toute la période dès la première fois, ne soyez pas déçu car tous les débutants souffrent de la dispersion et de l’effet des voix intérieurs perturbantes. Certains considèrent ce retour au monde réel et le chahut des discussions intérieurs comme faisant part entière de la pratique de la méditation en elle-même. De plus, ne croyez pas que la méditation va changer votre vie du jour au lendemain car le fait d’accéder à cet état mental calme et serein et son impact sur votre quotidien peut prendre du temps. Essayez de faire de la méditation une pratique quotidienne, même pour quelques minutes, puis augmentez la fréquence de ces séances de méditation progressivement si cela est possible.

Idées utiles
Vérifiez que votre téléphone portable est en mode silencieux.
Le fait de méditer juste avant de dormir va vous aider à vous détendre et à arrêter de réfléchir et de vous stresser avant le sommeil.
La méditation n’est pas une potion magique dont vous pourrez remarquer les effets après une seule séance, c’est plutôt une pratique continue qui a besoin de temps et de pratique quotidienne pour commencer à faire des effets progressivement sur votre calme et votre paix intérieure.
Ecouter de la musique douce peut vous aider à méditer.
Plusieurs personnes considèrent la concentration sur la respiration, ou les douces mélodies du mantra qui ne nécessitent pas de bouger la langue, indispensable pour acquérir cet état mental nécessaire à la méditation. Néanmoins, si vous préférez écouter de la musique lors de la méditation, n’écoutez que celle qui est douce. Certaines musiques sont au début calme mais deviennent par la suite différentes et dérangeantes, ce genre de musique ou de chansons n’est pas adéquat car il vous dispersera de cet état calme dont vous avez besoin pour méditer.
L’échec et la déception lors de la méditation vous apprendront tout autant que l’état de paix intérieure que vous pouvez acquérir, essayez de vous consoler avec ses sensations et de vous isoler du monde extérieur.

Avertissements
-Méfiez-vous des établissements ou des endroits qui vous proposeraient leurs services afin d’apprendre la méditation contre un montant d’argent important. Plusieurs personnes sont disposées à vous aider à méditer gratuitement.

  • Certaines idées négatives ou effrayantes peuvent vous traverser l’esprit lors de la méditation, arrêtez votre séance lorsque cela se produit.

Les choses dont vous aurez besoin
Des vêtements confortables
Des coussins
Une alarme ou un chronomètre

Related posts

Leave a Comment